Loading color scheme

Elections régionales et langue flamande

Comme lors de chaque élection, nous avons écrit aux principaux candidats républicains pour connaitre leurs intentions au sujet de notre langue régionale s'ils sont élus et connaitre leur avis sur la question de la création de la création d'un Office de la Langue Régionale Flamande.

4 têtes de liste ont donné leur avis. Nous vous invitons à les lire ci-dessous :

Fabien Roussel (PCF) : Engagement Voix du Nord : "Nous soutiendrons la pratique des langues régionales".

Sandrine Rousseau (EELV-PG-Nouvelle Donne-Nouvelle Gauche Socialiste) : Engagement Voix du Nord : "Nous soutiendrons la connaissance et l'enseignement des langues régionales comme le flamand et le picard".

Jean-Philippe Tanguy (Debout la France) : Engagement Voix du Nord : "Défendre nos langues régionales"

Xavier Bertrand (Les Républicains-UDI-MODEM-CPNT) : Courriel : "le flamand, le picard et le wallon font partie intégrante de l'identité et la Région peut les reconnaitre et les soutenir. Ces langues font partie du patrimoine culturel et traditionnel régional". Profession de foi : "Nous défendrons notre patrimoine culturel régional, notamment en soutenant nos traditions... mais aussi la préservation du ch'ti, du picard et du flamand".

Saint Jans Cappel signe la charte de signalétique bilingue

Sinte JanskapelleDepuis le 3 juillet, Saint Jans Cappel et son maire César Storet ont signé la charte "Oui au flamand". C'était déjà la commune de Marguerite Yourcenar, des Katjebei, de Sputkalut, des Rois Mages.

C'est maintenant une commune amie de la langue flamande. Et ils ont immédiatement acheté un ensemble d'ouvrages bilingues pour la bibliothèque municipale.

Steenvoorde signe la charte de signalétique bilingue

SteenvoordeskeureAprès l'association Pays de Flandre Tourisme et les deux villages de Flêtre et Ochtezeele, c'est au tour de Steenvoorde, première ville, de signer la charte de la signalétique bilingue "Oui au flamand".
 
Jean-Pierre Bataille, maire, et Céline Ingelaere, conseillère municipale déléguée à la citoyenneté ont signé avec l'ANVT 12 thèmes de la charte pour aller chercher le 3ème niveau du label. Les travaux ont déjà commencé avec la prochaine mise en signalétique bilingue de la route de Watou et du panneau lumineux de la ville.
                                                                    Ja om 't Vlamsch

Ochtezeele signe la charte de signalétique bilingue

OchtezeeleskeureLa deuxième charte pour la signalétique bilingue dans les communes de Flandre française a été signée à Ochtezeele par le Maire Dominique Deray.

Ochtezeele a choisi 12 points de la Charte pour aller chercher le niveau 3 du label... et ils ont immédiatement commencé en inaugurant un panneau bilingue devant la mairie (flamand sur une face et français sur l'autre) et un panneau de chemin bilingue. Et ce n'est que le début !!

Ja om 't Vlamsch

Flêtre signe la Charte de signalétique bilingue

VleeterskeureLa première charte pour la signalétique bilingue dans les communes de Flandre française a été signée à Flêtre par Marie-Thérèse Ricour, maire de la commune et Jean-Paul Couché, président de l'ANVT.

Pour commencer, 19 panneaux patrimoniaux seront posés dans la commune... avec la présence du flamand !

Ja om 't Vlamsch

François Hollande et la Charte Européenne des Langues régionales ou minoritaires.

En réponse à un courrier envoyé par les deux co-présidents du Groupe d'Etudes "Langues Régionales" à l'Assemblée Nationale Paul Molac et Armand Jung, le président de la République, François Hollande, répond qu'un projet de loi constitutionnelle sera déposé et que la loi sera soumise au vote du Congrès.

L'engagement n° 56 serait il en marche ? Y a-t-il une chance que le Congrès vote favorablement aux 3/5ème ? Après le froid de la réforme des collèges, le chaud de la Charte Européenne des langues régionales ou minoritaires. Est ce un nouveau leurre ?

Voici la lettre du Président de la République.

NB: deux députés Flamands sont membres du GE "Langues régionales" : Jean-Pierre Decool vice-président et Jean-Pierre Allossery secrétaire, ainsi qu'un autre député du Nord favorable aux langues régionales Alain Bocquet.


Lancement de la Charte "Ja om 't Vlamsch - Oui au flamand"

Lancement à Cassel de la Charte pour une signalétique bilingue ce samedi 11 avril à l'occasion de l'assemblée générale de l'Institut de la Langue Régionale Flamande.
La 1ère Charte pour les structures associatives a été signée par "Pays de Flandre Tourisme" et son président Yves Debruyne. Pays de Flandre Tourisme regroupe 11 Offices de tourisme de Flandre française.
C'est maintenant au tour des communes de prendre le relais. Plusieurs d'entre elles sont prêtes !

Départementales 2015 : Questions aux candidats de l'arrondissement de Dunkerque

Comme lors de chaque élection, notre Institut interroge les principaux candidats sur l'action qu'ils proposent de mener en faveur de notre langue régionale : le flamand, s'ils sont élus.

Cette fois la question posée est la suivante :

Nous aurions aimé connaître votre position à l'égard :
- de notre demande de proposition d'un enseignement bilingue français/flamand dans l'arrondissement de Dunkerque afin que les futurs adultes du territoire puissent développer leurs chances de trouver une emploi qui en nécessite l'usage.
- de la promotion de notre charte "Ja om 't Vlamsch - Oui au flamand" sur la mise en oeuvre d'une signalétique bilingue flamand/français dans l'espace de l'arrondissement de Dunkerque, voire au delà si la toponymie flamande y est en usage. 
- de la mise en oeuvre d'une convention de partenariat entre le Département et l'ANVT sur les moyens à mettre en oeuvre, y compris financiers, pour la sauvegarde et la promotion de la langue régionale du territoire.

Les réponses des candidats seront mises en ligne et envoyées à notre liste de diffusion et à la presse.